Comment alterner ibuprofène et paracétamol ?

Le paracétamol est le médicament par excellence qui traite les douleurs et la fièvre. Toutefois, il est incapable de gérer les douleurs d’origine inflammatoire. L’ibuprofène est le mieux indiqué pour cela. Ainsi, pour un soulagement rapide de leur mal, certaines personnes préfèrent l’association de ces deux médicaments et les alternent. Par conséquent, comment bien faire cette alternance ?

Qu’est-ce-que le paracétamol ?

C’est un puissant antidouleur qui agit de façon rapide. Il combat la majorité des douleurs chez l’enfant comme chez l’adulte. De même, il lutte efficacement contre le rhume et contre la fièvre. C’est d’ailleurs le premier médicament que le médecin prescrit en cas de fièvre. Dans les pharmacies, il est vendu sous l’appellation de Efferalgan, Doliprane ou Dafalgan ou parafiz.

A lire aussi : Pourquoi il faut manger des protéines ?

Sa posologie varie en fonction de l’âge et du poids. Ainsi, chez un enfant la dose optimale est de 60 mg/kg toutes les six heures. Chez un adulte, il déconseiller d’excéder 3 g/jour. Toutefois, la dose optimale est de 500 mg/4 heures. Ce médicament a l’avantage de laisser reposer votre estomac, tout le contraire de certains médicaments. Comme inconvénients, il est incapable de gérer les inflammations.

Quand faut-il prendre le paracétamol ?

Il peut être utilisé en cas de fièvre, de rhum, de douleur, de mal de tête. Il soigne aussi la grippe efficacement. Les femmes enceintes sont aussi éligibles à ce médicament qui d’ailleurs leur procure soulagement. Seules les personnes présentant des problèmes de foie sont écartées. Ils peuvent se rapprocher de leur médecin pour plus d’éclaircissement.

Lire également : Quel est le rôle de la protéine ?

La prise du paracétamol avec de l’alcool est mauvais pour votre foie. Des produits toxiques se forment dans votre estomac, ce qui est néfaste pour votre santé. Vous pouvez aussi le prendre pour soulager votre gueule de bois. Votre foie est sévèrement touché lorsque vous dépassez votre dose optimale. Vous vous tuez à petit feu.

Qu’est-ce que l’ibuprofène ?

L’ibuprofène est comme le paracétamol, juste qu’il fait le travail que ce dernier n’arrive pas à faire. Très puissant anti-inflammatoire, l’ibuprofène soulage tous les maux d’origine inflammatoires grâce à la prostaglandine. C’est une sécrétion provoquée par ce médicament dans l’organisme humain. Pour sa prise, demandez l’avis d’un médecin surtout si vous avez une santé fragile.

Cependant, seules les personnes pesant plus de 30 kg peuvent prétendre prendre ce médicament. A cause de sa puissance, il est conseillé de prendre un comprimé de 200 mg chaque 6 heures. Au cas où, la douleur persisterait vous pouvez passer d’un comprimé de 200 mg pour celui de 400 mg chaque six heures. N’abusez surtout pas des doses et n’excéder jamais trois comprimés dans une même journée.

Quand faut-il prendre l’ibuprofène?

Vous pouvez le prendre lorsque le paracétamol n’a pas soulagé votre mal par exemple. Dans ce cas, vous pouvez les alterner. Lorsque vous avez un mélange de douleur mentale et inflammatoire, vous pouvez directement prendre l’ibuprofène. Il résout vos maux liés à la sciatique ou à la tendinite. Attention, il est important de demander l’avis de votre pharmacien ou médecin.

Il soulage les femmes de leurs règles douloureuses. Ainsi, les femmes sont maintenant à l’abri de ce mal. Par contre, il est inefficace contre les problèmes dentaires, et n’est pas conseiller pour les femmes enceintes. Elles peuvent le prendre pendant l’allaitement, mais c’est à proscrire de leurs médicaments pendant le stade fœtal. L’ibuprofène est dangereux pour les ulcéreux, pour les personnes souffrant d’une insuffisance, soit hépatique, soit rénale ou cardiaque.

Comment alterner le paracétamol et l’ibuprofène ?

Lorsque vous combiner ses deux médicaments, l’effet attendu est meilleur. Ils soulagent rapidement la douleur comme la fièvre. Etonnement, cette combinaison est soutenue par les médecins. En fonction de votre âge et de votre poids, la procédure d’alternance n’est pas la même. Pour un enfant, il suffit juste de lui administrer une certaine dose de paracétamol et d’ibuprofène en alternance. Vous pouvez commencer par 12.5 mg/kg de paracétamol et de 5 mg/kg d’ibuprofène. Faites ceci chaque quatre heures pendant trois jours.

Cependant, pour les adultes, référez-vous à votre médecin pour connaitre les doses exactes à appliquer lors de l’alternance. La durée reste la même pour les adultes, c’est-à-dire de trois heures pour chaque alternance. N’oubliez pas de manger avant de commencer l’alternance, c’est très important, il vous évite des maux d’estomac. Surtout faites attention, surtout si vous avez des antécédents cliniques.

Comment se passe le test de glucose?

Le test de glucose permet de déceler l’hypoglycémie, l’hyperglycémie ou un taux normal de glucose dans le sang. Par ailleurs, ce test est recommandé au ...