Quels sont les premiers symptômes de la scarlatine ?

La scarlatine est une affection très courante qui touche aussi bien les enfants que les adultes. Elle se manifeste en plusieurs phases. Les victimes présentent alors des symptômes qui peuvent s’aggraver à long terme. Qu’est-ce que la scarlatine ? Quelles sont ses premières manifestations ? Comment la soigner ? Découvrez les réponses à ces interrogations.

Scarlatine : qu’est-ce que c’est ?

La scarlatine est une maladie exanthémateuse contagieuse (caractérisée par des exanthèmes)  causée par des souches streptocoque bêta hémolytique du groupe A. Elles produisent une toxine appelée « pyrogène » qui chez les enfants hypersensibles, passe dans la circulation sanguine. Par la suite, cette substance provoque une éruption cutanée ainsi que d’autres symptômes.

A découvrir également : Comment on attrape la scarlatine?

Cette maladie se transmet par voie aérienne avec les gouttelettes de salive (toux ou éternuements). Ces particules proviennent d’un enfant malade ou d’un porteur du pathogène qui végète dans le pharynx (pharyngite streptococcique).

Elle affecte les enfants après leur deuxième année de vie (plus de 2 ans). En effet, la scarlatine n’apparaît jamais avant le sixième mois de la vie. De plus, elle est très rare jusqu’à l’âge de deux ans et est plus fréquente pendant les mois d’hiver.

A voir aussi : Quel traitement pour la varicelle ?

Scarlatine : quels sont les symptômes ?

Les premiers symptômes de la scarlatine apparaissent durant la phase 1 de la maladie appelée « phase prodromique ». On note les signes suivants :

  • Forte fièvre jusqu’à 39-40 °C (légère chez les jeunes enfants) ;
  • Frissons ;
  • Maux de tête ;
  • Douleurs à l’estomac ;
  • Vomissements ;
  • Mal de gorge avec des difficultés à avaler ;
  • Amygdales parfois blanches.

On observe également des ganglions lymphatiques dans le cou de la victime. Les enfants de moins de 3 ans peuvent également avoir une congestion nasale. Les nourrissons quant à eux souffrent souvent d’irritabilité et d’une diminution de l’appétit.

Dans les 12 à 48 h suivant le début du mal de gorge l’éruption exanthémateuse apparaît. Alors, tout le visage devient rouge vif excepté la zone située entre le nez, la bouche et le menton. La forte fièvre persiste.

Le troisième jour, la langue est recouverte d’une patine blanchâtre qui a ensuite tendance à s’écailler. Sur la poitrine et les autres membres apparaissent des taches rouges, légèrement surélevées au toucher. Elles deviennent particulièrement visibles sur la face interne du coude, dans les plis inguinaux et sur les cuisses.

Scarlatine : options de traitement

Le traitement de la scarlatine comprend une administration d’Amoxicilline par voie orale. Toutefois, le médecin peut réaliser une seule injection de Benzatine-pénicilline. Le traitement d’amoxicilline se poursuit pendant au moins 10 jours.

Un antibiotique est essentiel pour éliminer de l’organisme l’agent bactérien responsable de l’infection (streptocoque bêta hémolytique du groupe A). Si l’adulte atteint de scarlatine est une femme enceinte, il lui est conseillé de contacter son gynécologue. Elle pourrait convenir avec lui des détails de l’administration (modalités, posologie, etc.). Aussi, on recommande de se reposer jusqu’à la fin de l’état fébrile.

Il faut également isoler le malade surtout pendant les premiers jours, pour éviter la transmission de l’agent infectieux.

Quel est le rôle du pancréas ?

Bien que le pancréas représente l’un des plus fragiles organes de l’homme, ce dernier a des fonctions très particulières et importantes. En effet, il joue ...