L’alcool peut provoquer des boutons sur le visage

Vous le savez certainement, l’abus de l’alcool est nuisible à la santé en général. Il peut avoir plusieurs conséquences sur la peau du consommateur. Ces effets négatifs incluent l’apparition de boutons multiformes sur le visage. Apprenez-en plus sur l’alcool et les boutons sur le visage en poursuivant votre lecture.

Le sucre contenu dans l’alcool le rend nocif pour la peau

Le phénomène de glycation de la peau est considéré comme la pire chose pour elle. Ce terme désigne l’un des mécanismes associés au vieillissement de l’épiderme sous l’effet de l’oxydation et des troubles hormonaux.

A lire également : Comment faire du vinaigre de cidre à partir de cidre?

Avec la quantité de sucre qu’il contient, l’alcool augmente de manière disproportionnée la quantité de glucose dans le sang. De quoi endommager les cellules, principalement celles responsables de la réparation et du maintien de l’élasticité et du rebond de la peau. La résistance de l’épiderme au vieillissement et aux agressions extérieures n’est donc plus renforcée par sa couche externe. Dans ce scénario, il est impossible d’éviter les boutons et autres imperfections gênantes dans le visage.

La consommation d’alcool peut causer l’acné

Certaines personnes pensent que la consommation d’alcool provoque des poussées d’acnés. Cependant, il n’y a pas de lien direct entre les boissons alcoolisées et les boutons dans le visage. Les études et les recherches n’ont pas encore établi de preuves directes que la consommation d’alcool provoque l’acné.

A lire également : Comment conserver le vinaigre balsamique?

Toutefois, l’alcool a un effet indirect sur la peau, car il constitue un puissant vasodilatateur qui agit rapidement sur les petits vaisseaux faciaux. Aussi, les boissons alcoolisées ont une teneur élevée en sucre, cela conduit à des taux de glucose sanguin plus élevés.

Ce phénomène empêche les cellules de la peau de se régénérer correctement. C’est cela qui donnent naissance aux symptômes suivants : cernes qui gonflent, teint pâle, rougeurs, etc. Ces petits désagréments, avec le temps, laissent des traces sur le visage de l’alcoolique. Ces traces, à leur tour, conduisent à l’apparition des problèmes de peau suivants : acné, rosacée, psoriasis et rhinophyma (nez volumineux et sanguin).

Enfin, ces problèmes de peau sont parfois interprétés à tort comme le résultat d’une consommation excessive d’alcool. Il faut juste comprendre que les boissons alcoolisées aggravent ces troubles, mais n’en sont pas la seule cause.

L’alcool peut augmenter la densité de vos acnés déjà présentes

La consommation des boissons alcoolisées peut exacerber les risques de développer un psoriasis résistant aux divers traitements. Aussi, elle peut provoquer le vieillissement de la peau. Il s’agit là d’un parfait exemple de l’effet de l’alcool sur le visage.

Ce problème est accentué en combinaison avec d’autres facteurs contributifs : exposition excessive au soleil, alimentation riche, tabagisme, etc. En fait, l’alcool est une calorie dite vide. Il n’est donc pas nutritif pour le corps et peut épuiser le foie. Cela peut entraîner une fatigue générale et un renouvellement cellulaire lent.

Comment protéger votre peau contre les effets négatifs de l’alcool ?

Pour éviter de faire face à l’effet de l’alcool sur le visage, la première astuce à suivre consiste à boire avec modération, c’est-à-dire réduire la consommation autant que possible. La seconde consiste à s’hydrater régulièrement en buvant assez d’eau, idéalement le double de la quantité d’alcool consommée.

Au niveau de l’hydratation de la peau, les buveurs peuvent utiliser des hydratants tels que des huiles, des crèmes, des gels et de l’eau. Pour finir, ils doivent également prendre soin de leur foie en utilisant des astuces phytothérapiques pour le nettoyer continuellement.

Quel est le rôle de la protéine ?

Les protéines sont des molécules de grande taille formées d’une succession d’acides aminés. Tout comme les glucides et les lipides, ces molécules jouent un rôle ...