Comment doit être le rapport HDL/LDL?

Dans l’organisme humain, on retrouve les cholestérols HDL et LDL. Si le premier type est bénéfique, le cholestérol LDL est quant à lui, néfaste suivant certaines proportions. Par ailleurs, leurs effets ne sauraient être appréciés s’ils sont pris de façon isolée. Il faut donc calculer le rapport HDL/LDL. Quelle doit être alors la valeur de ce ratio ? La réponse ici.

Cholestérol HDL : qu’en savoir ?

Si la graisse est importante dans l’organisme, il faudra néanmoins en contrôler la teneur. Ces dernières années, les discussions sur le taux de cholestérol dans le sang ont permis d’appréhender davantage le concept. Comme vous pouvez bien vous en douter, il existe de types de cholestérols : le bon (HDL) et le mauvais (LDL).

A lire aussi : Perdre du poids de manière saine : astuces et conseils pour atteindre ses objectifs

Le cholestérol HDL empêche l’accumulation de plaques d’athérosclérose dans les artères. Avec un bon taux de cholestérol HDL, vous avez peu de chances de développer une athérosclérose. En effet, le HDL va convoyer le surplus de cholestérol dans le sang vers le foie qui se chargera à son tour de l’éliminer.

À une teneur de 0,35 g/L dans le sang, le taux de cholestérol HDL est considéré comme trop faible. Par ailleurs, un taux supérieur à 0,60 g/L prévient les maladies cardiovasculaires. Cependant, cette valeur à elle seule ne permet pas de déterminer le rapport HDL/LDL.

A découvrir également : Conseils infaillibles pour une perte de poids saine et durable

Cholestérol LDL : la protéine qu’il faut contrôler

Le cholestérol LDL ne sera pas bénéfique pour l’organisme comme c’est le cas pour la protéine HDL. Il transporte la graisse vers les tissus et les artères. Le risque d’en avoir en grande quantité est de souffrir d’accidents cardiovasculaires et d’infarctus. En pratique, le taux de LDL dans le sang doit être inférieur à 1,6 g/L. Une fois que vous avez les valeurs de HDL et de LDL, vous pouvez déterminer le rapport HDL/LDL.

Rapport HDL/LDL : à quoi s’attendre ?

Les taux préalablement cités sont des moyennes qui peuvent évoluer selon vos prédispositions. Ainsi, pour calculer votre rapport HDL/LDL, vous devez vous faire accompagner par un professionnel de santé. Ce dernier est en mesure d’interpréter de façon pertinente vos résultats.

En pratique, la valeur du rapport HDL/LDL doit être inférieure à 4 g/L. Au-dessus de ce seuil, vous devez être pris en charge. Toutefois, il faudra rappeler que selon votre état de santé, les interprétations ne sauraient être les mêmes. Il sera donc important de se référer à un médecin.

Si la valeur du ratio est supérieure à la moyenne standard, vous devez agir sur votre alimentation afin de réduire votre apport en graisse. La santé de votre cœur en dépend grandement.

Les aliments à privilégier pour améliorer le rapport HDL/LDL

En ce qui concerne les aliments à privilégier pour améliorer le rapport HDL/LDL, vous devez diminuer l’absorption du cholestérol dans l’intestin grêle. Vous pouvez donc volontiers ajouter des haricots, des lentilles, de l’avocat ou encore des baies à votre régime alimentaire.

Le choix de certains types d’huile peut aussi aider à augmenter le taux de bon cholestérol et ainsi favoriser un meilleur rapport HDL/LDL. Vous pouvez utiliser préférentiellement des huiles végétales comme l’huile d’olive ou l’huile de noix plutôt que des huiles composées essentiellement d’acides gras saturés tels que celles issues du palme ou de la noix de coco, par exemple.

En revanche, il faudra limiter certains types d’aliments riches en graisses trans tels que les biscuits industriels, les fritures, etc. Attention cependant : la modification alimentaire ne suffit pas toujours. Chez certains patients, une prise médicamenteuse sera nécessaire pour atteindre cet objectif.

Les habitudes à adopter pour maintenir un bon rapport HDL/LDL

Maintenir un rapport HDL/LDL sain est primordial pour prévenir les maladies cardiovasculaires. En plus d’une alimentation saine et équilibrée contenant des graisses insaturées, il y a quelques habitudes à adopter.

Il est crucial de pratiquer une activité physique régulière. Cela peut être la pratique d’un sport ou tout simplement une marche rapide quotidienne. L’exercice aide à augmenter le taux de bon cholestérol dans le sang et donc à améliorer votre rapport HDL/LDL.

Il faut aussi éviter de fumer car cela réduit considérablement le taux de bon cholestérol dans le sang. Si vous avez du mal à arrêter, n’hésitez pas à vous faire aider par un(e) professionnel(le) de santé.

Limitez votre consommation d’alcool qui peut avoir des effets néfastes sur la santé cardiaque. Une consommation excessive entraîne notamment l’apparition d’une pression artérielle élevée ainsi qu’un risque accru d’attaque cérébrale ou encore de certains types de cancer.

Pour maintenir un rapport HDL/LDL optimal, il ne suffit donc pas seulement de se nourrir correctement mais aussi d’adopter certains comportements visant à protéger sa santé globale : bouger son corps fréquemment, ne pas fumer et modérer sa consommation alcoolique.