Quels sont les aliments qui font baisser le cholestérol?

Tout être humain doit contrôler son alimentation afin d’éviter les maladies. C’est en cela que vous devez faire attention à la quantité de cholestérol que vous avez dans votre corps. Quels sont les aliments qui font baisser le cholestérol ? Découvrez quelques-uns ici.

Les noix pour avoir un mince taux de cholestérol dans l’organisme

La noix est un aliment important pour ceux qui veulent voir le taux de cholestérol chuter. C’est un oléagineux qui favorise le fonctionnement du cœur. Pour bénéficier des avantages des noix, vous devez en consommer tous les jours.

Lire également : Les 4 meilleurs moyens pour éliminer la graisse abdominale

Des études sont réalisées et démontrent que la consommation d’environ 30 gammes de noisettes, noix et autres pacanes de façon journalière réduit considérablement le cholestérol. Ce sont des aliments qui comportent assez de fibres et de l’acide gras polyinsaturé.

L’avocat : un des aliments qui fait baisser le cholestérol

Les fruits comme l’avocat sont des aliments qui font baisser le cholestérol. Pour bénéficier des bienfaits de ce fruit, vous devez en prendre au quotidien et sur une bonne durée. Ce dernier réduit le taux de cholestérol de plus de 10 %. L’avocat améliore aussi votre santé en réduisant les risques de crises cardiaques.

A lire également : Comment doit être le rapport HDL/LDL?

Par ailleurs, l’acide linoléique présent dans l’avocat agit sur les tissus contenant du cholestérol. Cet acide anéantit les effets du cholestérol et vous garantit une bonne santé. Pour vous sentir mieux, il est recommandé de consommer environ 100 grammes d’avocat par jour.

La carotte et l’oignon : deux aliments qui font baisser le cholestérol

La carotte est connue pour ses effets positifs sur le taux de cholestérol. Les fibres contenues dans la carotte contiennent de la provitamine A et jouent un rôle de prévention. Elle empêche un encrassement de mauvais cholestérol au niveau de vos artères.

Par ailleurs, l’oignon est réputé pour agir sur le système cardio-vasculaire. Sa consommation à l’état frais est bénéfique pour l’être humain, car l’oignon empêche la constitution des caillots de sang. Cette action permet d’éviter l’augmentation du mauvais cholestérol dans l’organisme.

Insérez l’huile d’olive dans votre alimentation

Pour de nombreuses personnes, l’huile est un aliment qui augmente le taux de cholestérol dans le sang. Vous devez comprendre que l’huile d’olive n’est pas concernée, car elle comporte de l’acide oléique. Cette huile vous fournit plutôt le bon cholestérol qui participe à la destruction du mauvais.

Par ailleurs, vous pouvez ajouter à l’huile d’olive à des lentilles. Ce sont des aliments qui font baisser le cholestérol. Pour bénéficier des bienfaits des lentilles, vous devez les cuire. C’est le seul moyen pour faire ressortir les catéchines qui sont présentes dans cet aliment.

Les légumineuses : des alliés pour réduire le taux de cholestérol

Les légumineuses telles que les lentilles, les haricots noirs et rouges sont des aliments riches en fibres solubles. Ces dernières jouent un rôle important dans la réduction du taux de cholestérol sanguin. Les fibres solubles se lient aux acides biliaires présents dans le tractus intestinal, empêchant ainsi leur absorption. Le foie doit donc produire plus d’acides biliaires à partir de la circulation sanguine, ce qui entraîne une diminution du taux de cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol) dans le sang.

Les légumineuses sont aussi riches en protéines végétales et faibles en graisses saturées, deux éléments clés pour un régime alimentaire équilibré et bénéfique pour la santé cardiovasculaire. Ces aliments contiennent des phytostérols qui ont démontré leur efficacité dans l’abaissement du taux de cholestérol sanguin.

Il est recommandable de consommer au moins 3 portions par semaine (une portion équivaut à environ 80 g après cuisson) afin de bénéficier pleinement des bienfaits qu’offrent les légumineuses sur votre santé cardiovasculaire. Vous pouvez ajouter facilement ces aliments à vos repas : salades composées avec une variété colorée d’aliments frais ou chauds comme chili con carne ou curry aux lentilles.

Faites attention si vous avez besoin d’un apport suffisamment élevé en fer car il existe certains inhibiteurs d’absorption de fer dans les légumineuses. Une solution simple est de consommer des aliments riches en vitamine C avec vos repas à haute teneur en fer pour augmenter l’absorption comme par exemple la tomate ou le citron.

Les baies : une source d’antioxydants pour protéger votre cœur et réduire le cholestérol

Les baies, telles que les fraises, les myrtilles et les framboises, sont des fruits riches en antioxydants. Les antioxydants, comme leur nom l’indique, sont des molécules qui protègent notre corps contre l’action nocive des radicaux libres produits par certains mécanismes de notre organisme ou par la pollution.

Ils ont un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire en réduisant le risque d’accumulation de plaque dans les artères. Ils permettent aussi une diminution du taux de cholestérol LDL sanguin. Ces baies sont particulièrement intéressantes car elles contiennent des fibres solubles (pectine) et insolubles (cellulose), deux types différents qui jouent chacun un rôle différent pour la santé du cœur.

La pectine est une fibre soluble qui se lie aux acides biliaires présents dans l’intestin grêle et favorise ainsi leur élimination dans les selles. Le foie doit donc produire plus d’acides biliaires à partir de la circulation sanguine, entraînant ainsi une diminution du taux de cholestérol LDL sanguin.

La cellulose est une fibre insoluble qui n’est pas digérée ni absorbée par l’organisme, mais elle apporte volume et légèreté à vos repas tout en améliorant le transit intestinal.

Les baies peuvent être consommées sous forme naturelle ou incorporées à votre alimentation quotidienne : smoothie au petit-déjeuner, salades composées pour déjeuner, snack léger pour l’après-midi ou encore en dessert accompagnées d’un yaourt nature. Les baies sont aussi une excellente alternative aux sucreries industrielles.

Il faut veiller à ne pas consommer les fruits très sucrés tels que le raisin et la mangue, qui ont un index glycémique élevé et risquent de faire augmenter votre taux de glucose sanguin.