Quel traitement pour la varicelle ?

La varicelle est l’une des maladies infectieuses les plus contagieuses. Elle est liée à un virus : le virus varicelle-zona. Ses traitements restent donc généralement symptomatiques. Voici quelques conseils pour limiter tous risques de complications. Toutefois, en cas de doute, il faut suivre attentivement les conseils de son médecin.

Combattre les démangeaisons

Qui parle de varicelle parle de boutons et démangeaisons. Malgré ce constat, il faut éviter de se gratter. En effet, à force de gratter, certains boutons peuvent laisser des cicatrices temporaires ou même permanentes. Pour calmer les démangeaisons de la varicelle, il faut prendre des bains tièdes de temps à autre dans la journée. Il est également possible d’ajouter à l’eau de bain des produits à l’avoine (AVEENO, en suivant les directives d’usage), ou du bicarbonate de soude (environ ½ tasse). Pour les enfants, L’application de compresses d’eau froide sur les lésions peut par ailleurs aider à atténuer les démangeaisons. Parfois, le recours à un médicament antihistaminique est recommandé. Mais le mieux serait de demander conseil à un pharmacien.

A découvrir également : Les bénéfices de l'activité physique pour l'équilibre mental

Prévenir les infections

Il faut particulièrement être attentif à l’hygiène durant la maladie. Des cas de surinfection bactérienne des vésicules sont possibles. Pour éviter cela, il faut penser à se tailler les ongles et se laver les mains souvent. Cela diminue les chances de se gratter lors du sommeil. Pour les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de la propreté, il faut veiller à changer la couche plus souvent que d’habitude. Pour finir, si la peau semble abîmée ou présente des lésions, il faut la laver avec un savon doux et y appliquer un antibiotique.

Consulter un médecin

Il ne faut pas hésiter à voir un médecin en cas de fièvre incessante ou de plaies infectées (rouges, purulentes ou douloureuses au toucher). Dans le cas des enfants il faut être attentionné et vérifier :

A lire en complément : Comment traiter la varicelle ?

  • S’ils semblent très malades ou si leur état s’aggrave ;
  • S’ils présentent des raideurs de la nuque et des maux de tête très intenses ;
  • S’ils ont de la difficulté à respirer.

À savoir

Pour certains cas, le médecin peut prescrire un médicament antiviral pouvant atténuer les symptômes et accélérer la guérison. Cependant, pour son efficacité, le médicament doit être pris dans les 24 heures qui suivront l’apparition des vésicules. De plus, les enfants ayant plus d’un an peuvent désormais être vaccinés contre la varicelle. C’est le meilleur moyen de se protéger de cette maladie et limiter les risques de son développement à l’âge adulte.

Les médicaments ou produits de santé naturels peuvent avoir des effets indésirables sérieux. Pour toutes conséquences néfastes, il faut lire attentivement les inscriptions, les mises en garde et notices fournis par le fabricant. Au besoin, il faut consulter un pharmacien lors de l’achat de tels médicaments et produits de santé naturels.

Traiter les complications de la varicelle

Même si la varicelle est un virus bénin pour la plupart des enfants, certains cas peuvent voir apparaître des complications graves. Pensez à bien consulter rapidement un médecin en cas de fièvre très élevée, d’apparition de taches rouges sur la peau ou encore si l’enfant se plaint de douleurs abdominales.

Si les vésicules sont infectées, le traitement peut inclure un antibiotique prescrit par un professionnel de santé. Si l’infection s’étend à d’autres parties du corps comme les yeux ou les poumons, il peut être nécessaire d’être hospitalisé et traité avec des médicaments plus puissants.

La prévention reste le meilleur moyen d’éviter toutes ces complications. La vaccination est donc vivement recommandée pour tous ceux qui n’ont pas été infectés auparavant. Pour ceux qui ont déjà contracté le virus, pensez à bien respecter une hygiène rigoureuse : éviter tout contact direct avec une personne atteinte et ne pas partager ses objets personnels.

Même si elle est généralement sans gravité chez l’enfant en bonne santé, il importe quand même que chacun prenne au sérieux non seulement la varicelle mais aussi toutes les maladies infantiles afin de ne pas avoir à faire face aux risques potentiels liés aux complications imprévisibles associées à cette maladie commune chez notre jeunesse.

Les remèdes naturels pour soulager les symptômes de la varicelle

Au-delà des traitements médicaux prescrits par un professionnel de santé, il existe aussi des remèdes naturels qui peuvent aider à soulager les symptômes de la varicelle. Bien que ces remèdes ne soient pas considérés comme des solutions miracles, ils peuvent cependant apporter un certain confort et accélérer le processus de guérison.

Le premier remède naturel est le bain d’avoine. Il suffit simplement de mettre une tasse d’avoine dans une chaussette en nylon ou une mousseline et la faire tremper dans l’eau du bain. Laissez infuser pendant environ 15 minutes avant d’y plonger votre enfant pour le baigner.

Le deuxième remède consiste à utiliser du vinaigre de cidre dans l’eau du bain. Le vinaigre aide à sécher les ampoules et évite ainsi toute infection cutanée supplémentaire pouvant causer plus tard des cicatrices ouvertes sur la peau.

Vous pouvez aussi utiliser le gel d’aloe vera pour soulager les démangeaisons causées par la varicelle. Appliquez-le directement sur les parties touchées plusieurs fois par jour pour obtenir un effet rafraîchissant immédiat.

Bien qu’il soit important de rappeler que ces méthodes ne sont pas scientifiquement prouvées, elles ont néanmoins été utilisées avec succès depuis longtemps pour traiter divers problèmes liés aux affections dermatologiques mineures chez l’enfant en bas âge jusqu’à leur adolescence. N’hésitez donc pas à les essayer si vous cherchez un moyen naturel de soulager votre enfant lorsqu’il est atteint de la varicelle, et n’oubliez pas toutefois que l’avis médical reste indispensable pour assurer le traitement optimal.