Quand faire le test de glucose?

Comprendre les facteurs liés au diabète et la tolérance au glucose est le meilleur moyen de garder votre pancréas en bonne santé. Le test de glucose sert à évaluer la réaction de votre organisme en présence du sucre. Quand faut-il le faire ? Pour en savoir plus, lisez ce qui suit.

Analyse de la glycémie pendant la grossesse

Le test de glucose fait partie des tests demandés durant la grossesse à travers une recherche de sucre dans vos urines. Cela permet à votre gynécologue de connaître le taux de sucre dans votre sang. Ainsi, il pourra analyser si vous allez faire ou non le diabète gestationnel au cours de cette période. Ce test intervient le plus souvent chez les femmes enceintes âgées de 35 ans.

A découvrir également : Quelle marque de couche est sans danger pour bébé ?

Le dépistage est réalisé entre la 24e et la 28e semaine d’aménorrhée. Le principe est simple : administrer à la femme enceinte 75 g de sucre par voie orale. Pour permettre d’évaluer le taux de sucre dans le sang. Si le diabète gestationnel n’est pas pris en charge très tôt, une mortinaissance pourrait intervenir en fin de grossesse.

Période idéale pour effectuer le test de glucose

faire le test de glucose

A voir aussi : Les multiples approches de préparation à l'accouchement : yoga, sophrologie et piscine

Pour espérer un résultat fiable, il est préférable de faire le test sanguin le matin et à jeun. Un autre test se fera deux heures après le déjeuner afin d’établir la différence. Mais l’analyse peut aussi intervenir au coucher ou dans la nuit. Si vous êtes malade ou sous insuline, vous devez multiplier le test dans la journée pour obtenir des résultats sûrs.

En réalité, la glycémie correspond au taux de glucose dans votre sang. Celui-ci varie dans la journée selon votre alimentation. Entre 0,8 et 1,26 g/l à jeun le matin, votre glycémie est normale. On parle d’hyperglycémie quand elle est supérieure à 1,26 g/l. Le contraire est appelé hypoglycémie. Dans l’un des deux cas, vous devez faire le test de glucose pour détecter si vous êtes malade ou pas.

Différence entre le test de dépistage du diabète et le test de tolérance au glucose

Connaître le taux de sucre dans votre sang vous permet de vous protéger contre toutes les maladies liées au diabète. Concernant le test de dépistage du diabète, il permet de connaître si vous allez ou pas être victime d’un diabète gestationnel.

Le test de tolérance au glucose quant à lui, vous permet de déterminer si vous êtes réellement malade de diabète. Ces différentes informations que vont révéler les tests vous permettront de protéger votre santé et celle de votre enfant.

Comment se préparer au test de glucose?

Le test de glucose est une procédure simple mais il faut bien se préparer pour en tirer des résultats précis. Pour commencer, votre médecin doit vous donner les instructions à suivre avant le jour du test. Il est essentiel que vous l’écoutiez attentivement et que vous posiez toutes les questions qui peuvent traverser votre esprit.

En général, il faut éviter de manger ou boire quelque chose pendant au moins 8 heures avant le début du test. Vous pouvez avoir un peu d’eau mais pas plus qu’une petite quantité pour ne pas perturber les résultats. Si jamais vous êtes soumis à une médication, informez-en votre médecin afin qu’il puisse prendre cette information en compte dans ses analyses.

Si, lors des dernières semaines précédant le test, certains symptômes comme la fièvre ont été observés chez vous, assurez-vous d’en parler à votre médecin avant d’effectuer le test car cela peut affecter le taux de sucre dans votre sang.

Sachez que si vous respectez ces consignes simples et faciles à suivre avec attention, vous garantirez ainsi des résultats fiables et précis qui aideront votre professionnel de santé à déterminer si oui ou non vous avez un problème lié au diabète gestationnel ou même si ce dernier a déjà pris place sans éveiller aucun signe alarmant auparavant !

Comment interpréter les résultats du test de glucose?

Maintenant que vous avez effectué le test de glycémie, il est temps d’interpréter vos résultats. Les critères pour déterminer si les résultats sont normaux ou non varient en fonction du laboratoire et des méthodes utilisées pour analyser votre sang, mais voici une idée générale des seuils à respecter.

Si votre taux est inférieur à 140 mg/dl (milligrammes par décilitre), c’est un résultat normal. Si le taux se situe entre 140 et 199 mg/dl, cela indique que vous êtes dans la plage de pré-diabète, ce qui signifie que vous avez un risque accru de développer un diabète gestationnel ainsi qu’un diabète de type 2 après l’accouchement.

Ne paniquez pas tout de suite car cela ne veut pas dire que vous développerez forcément cette maladie ! En effet, un changement simple dans votre mode de vie quotidien peut aider à inverser ce processus : manger plus sainement, faire davantage d’exercice physique…

En revanche, si votre taux dépasse les 200mg/dL, cela signifie clairement que vous avez du sucre en excès dans le sang et une discussion sérieuse avec votre médecin doit s’ensuivre.

Quels que soient vos résultats, assurez-vous d’avoir une conversation approfondie avec votre professionnel de santé sur la façon dont ces informations influenceront la gestion globale de votre grossesse. Votre médecin sera alors en mesure d’élaborer dès lors un plan personnalisé adapté à vos besoins et spécificités, pour vous guider vers une grossesse heureuse et en bonne santé.