Pourquoi les professionnels de santé trient-ils les déchets?

Même si les déchets produits dans les hôpitaux sont plus importants que ceux de la maison, il importe de les trier avant de les jeter. En réalité, certains de ces déchets peuvent occasionner des maladies s’ils sont traités de la même manière que les autres ordures ménagères. C’est le lieu pour vous de découvrir pourquoi les professionnels de santé font le tri des déchets hospitaliers.

Triage des rebuts médicaux : pourquoi le faire ?

Pour des raisons données, les professionnels de santé effectuent le tri des déchets hospitaliers avant de brûler ceux-ci ou les jeter. La première raison de cet acte est la sécurité du personnel sanitaire. Ils font d’abord cette sélection pour ne pas exposer les patients aux éventuels risques que peuvent présenter ces déchets. En agissant ainsi, ils préservent la santé publique en général.

Lire également : Est-ce que les ostéopathes sont des professionnels de santé ?

Aussi, le tri des déchets hospitaliers est opéré pour limiter certains problèmes environnementaux. Retenez que les déchets hospitaliers ne proviennent pas seulement des hôpitaux ou centres de santé. Vous pouvez trouver ces genres de déchets dans les morgues, les laboratoires et d’autres centres de recherches. Les déchets hospitaliers peuvent provenir de certaines maisons de retraite dotées de centres de soins pour les séniors. Il n’est pas impossible de retrouver ces déchets dans les centres d’autopsie.

Déchets hospitaliers : comment les trier ?

A voir aussi : Quelles sont les professionnels de santé ?

Le tri des déchets hospitaliers doit se faire de façon méthodique. Il doit aussi être bien suivi afin d’éviter les éventuelles erreurs. Si vous êtes un professionnel de la santé, vous devez chercher d’abord à connaître les différents types de déchets hospitaliers qui existent. Une fois que vous identifiez le type d’un déchet donné, vous n’aurez qu’à le jeter dans un bac approprié.

Ces bacs pour déchets hospitaliers doivent avoir une contenance et une forme qui riment avec le type de déchets qui doit s’y trouver. Si le déchet est liquide, mou, coupant ou volumineux, il doit y avoir un bac adéquat. En mélangeant les déchets, vous pouvez être exposé à d’énormes risques sanitaires. C’est pourquoi il est capital de respecter la réglementation en vigueur avant de faire le tri des déchets hospitaliers.

Quels sont les types de déchets hospitaliers ?

Il existe plusieurs types de déchets hospitaliers. Vous trouverez par exemple des déchets infectieux qui sont contaminés par le sang. Il peut s’agir également d’autres liquides du corps prélevés en guise de diagnostic. Les déchets infectieux renvoient aussi aux cultures et stocks d’éléments infectieux servant d’étude dans les laboratoires.

Un autre type concerne les déchets anatomiques. Il regroupe les tissus et organes du corps, liquides provenant du corps ainsi que les débris d’animaux contaminés. Vous trouverez certains produits qui constituent aussi des déchets hospitaliers.

Entre autres, on peut citer les produits chimiques (solvant, désinfectant, mercures…) et les produits pharmaceutiques (médicaments, vaccins, sérums périmés ou contaminés). On distingue également des déchets génotoxiques qui sont plus dangereux et cancérogènes, voire mutagènes. Outre ces types de déchets, vous pouvez voir les déchets radioactifs.