Comment sevrer le bébé la nuit ?

Le bébé est tenu de se nourrir au lait maternel jusqu’à un certain âge. Sans une intervention de sa mère, il est possible qu’il continue, ce qui ne constitue pas une bonne chose en soi et peut même entraîner des malformations ou des handicaps. La démarche selon laquelle la mère doit arrêter d’allaiter son bébé, porte le nom de sevrage et s’avère efficace la nuit. C’est une démarche plus ou moins complexe, car elle demande de la patience et de la régularité dans les gestes.

 

A lire également : Comment se passe le test o'sullivan ?

Choisir la bonne heure de la nuit

Il est important de préciser, en premier lieu, que contrairement aux adultes, les bébés ne dorment pas longtemps. Ces derniers se réveillent alors en pleine nuit, et leur premier réflexe est de se tourner vers le sein de la maman. Avant un an, il est conseillé que l’enfant dorme aux côtés de sa maman ou de ses parents, car il pourrait être exposé à des syndromes pouvant entraîner la mort. Il en est de même pour la prise de biberons ou de tétées. Face à la question de comment sevrer bébé la nuit et en second lieu, il est essentiel que les deux parents se coordonnent. L’heure de la nuit, doit être une heure de relève, c’est-à-dire pendant que la mère s’attèle à cajoler son enfant, le père, lui par contre, pendant ce temps, doit se reposer. L’heure en question peut être entre 22 h et 4 h du matin. 

Notez que pendant que la mère cajole son enfant, celui-ci peut dormir durant un court instant, ce qui aidera la maman à se reposer ne serait-ce qu’un laps de temps, elle aussi. Le temps que le bébé se réveille et ne se mette à crier, le père doit déjà être debout. Il s’agit d’une phase très difficile pour ce dernier, qui n’aura pas d’autres choix que de régler son alarme, afin de ne pas se louper.

A lire en complément : Grossesse : conseils pour faire face aux transformations physiques et émotionnelles au quotidien

 

Entraîner le bébé à dormir tout seul la nuit

Plusieurs spécialistes ont mis en place des techniques qui permettent aux nouveaux parents d’entraîner leur bébé à dormir tout seul, lorsqu’il se réveille la nuit. Il faut premièrement que les parents prennent l’habitude de parler à l’enfant, car bien qu’ils ne soient pas totalement conscients de son entourage, il reste attentif. Par des paroles douces et chaleureuses, les parents doivent lui faire comprendre que la prochaine tétée, ou le prochain biberon, sera le dernier.

Quelquefois, ils peuvent essayer de l’arrêter pour de vrais et observer la réaction de l’enfant. A cela, il est important d’associer un emploi de temps strict, comme la cessation de toute activité de distraction. La position de sommeil est également un facteur à ne pas négliger. Etant donné que si le bébé se réveille en pleine nuit et qu’il se retrouve dans la bonne position, il pourra se rendormir par lui-même sans forcer. Pour certains bébés, la présence de leur mère, suffit à les calmer et ils ne se retrouvent pas obligé de pleurer pour attirer l’attention.

 

Quelles sont les précautions à prendre pour réussir le sevrage nocturne de votre bébé ?

Au moment où le bébé fait ses dents, oubliez toute tentative. Les cas de fièvre ou d’autres formes de maladie, annuleront tous vos efforts de sevrage nocturne. L’élément le plus important est de prendre votre temps tel que cela fut susmentionné.