Comment prévenir les maladies cardiovasculaires

Après le cancer, les maladies cardiovasculaires constituent la deuxième cause de décès dans le monde et touchent principalement les femmes. Cependant, il est estimé qu’environ 80% de ces maladies peuvent bien être évitées par la prévention. Découvrez alors dans cet article, quelques conseils simples et pratiques pour prévenir efficacement les maladies cardiovasculaires.

Arrêter la consommation du tabac

Consommer du tabac ou fumer fait partie des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. En effet, les constituants chimiques du tabac peuvent gravement endommager le cœur ou les vaisseaux sanguins, menant ainsi à une attaque cardiaque. L’idéal est bien sûr d’arrêter totalement et définitivement la consommation du tabac. Par contre, si cela ne marchait pas, il est recommandé d’éviter au moins les cigarettes comportant des effets cardiovasculaires les plus risqués.

A voir aussi : Comment traiter la varicelle ?

Faire du sport par jour

S’exercer quotidiennement permet de diminuer le risque de maladies cardiovasculaires. En effet, le sport aide à contrôler le poids, réduire le développement d’autres maladies qui peuvent toucher le cœur comme le diabète, l’hypercholestérolémie ou encore l’hypertension. Ainsi pour prévenir ces maladies, il est recommandé de s’adonner quotidiennement à des activités plutôt douces comme la pratique de la marche rapide. Néanmoins, les activités banales comme le ménage, le jardinage ou encore prendre les escaliers doivent faire partie de l’activité journalière.

Manger sain et équilibrer

Manger des repas sains et équilibrés permet de diminuer le risque de maladies cardiaques. Par conséquent, adopter un régime riche en fruits, en céréales complètes et en légumes préserve le cœur. Prendre des produits laitiers allégés, des haricots, du poisson et de la viande maigre sont le socle d’un régime sain. Cependant, il faut éviter l’excès du sucre et du sel dans le régime. Par ailleurs, manger lentement et bien mâcher les aliments est excellent pour le système cardiovasculaire puisque cela permet d’éviter la prise de poids.

A découvrir également : Méthodes de relaxation efficaces pour apaiser l'anxiété

Garder un poids de forme

L’excès de poids augmente grandement les risques de maladies cardiovasculaires. En effet, être en surpoids provoque des maladies qui attisent ces risques. Parmi ces pathologies, on peut citer le diabète, l’hypertension et l’hypercholestérolémie. Ainsi, pour les hommes considérés en surpoids, la taille de leur circonférence est supérieure à 102 cm, contrairement aux femmes qui ont 89 cm. Réduire le poids de 3 ou 5% diminue le taux de sucre dans le sang ou les triglycérides dans le sang, limitant ainsi le risque de diabète.

Avoir un sommeil de qualité

Plusieurs études ont prouvé qu’une durée de sommeil inférieure à 6h pourrait être la cause de l’apparition d’infarctus du myocarde. De plus, une faible durée de sommeil peut augmenter les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires comme le stress, le surpoids, l’irritabilité, le diabète, etc. Pour éviter cela, il est recommandé de dormir au moins 6h par nuit. Aussi, faire une sieste de 20 min est meilleur pour la santé.

Prendre soin de sa tension

L’hypertension artérielle fait partie des principaux facteurs de risque de maladies cardiaques. Il est donc recommandé dès 40 ans de faire mesurer sa tension artérielle une fois par an. De ce fait, les personnes qui ont été touchées par un ou plusieurs facteurs de risques cardiovasculaires doivent nécessairement faire mesurer leur pression artérielle avant cet âge. Cela permet de diagnostiquer une hypertension et de la soigner en mettant en place des dispositifs hygiéno-diététiques très efficaces pour baisser la tension.

Réduire sa consommation d’alcool

La consommation d’alcool en excès est un facteur de risque important pour les maladies cardiovasculaires. Effectivement, l’alcool peut augmenter la pression artérielle, entraîner une augmentation des triglycérides et favoriser la formation de caillots sanguins. Pour réduire les risques liés à la consommation excessive d’alcool, il est recommandé de limiter sa consommation quotidienne. Les femmes ne devraient pas dépasser plus d’un verre par jour tandis que les hommes peuvent boire jusqu’à deux verres quotidiennement.

Pensez à bien comprendre que non seulement la quantité, mais aussi le type d’alcool peut affecter votre santé cardiaque. Par exemple, certains types de boissons alcoolisées peuvent contenir des niveaux élevés de sucre ajouté ou de calories vides qui ne sont pas bonnes pour votre cœur ni pour votre tour de taille. Certaines études montrent qu’il y a une relation particulière entre le vin rouge et ses bienfaits sur le cœur grâce aux polyphénols contenus dans celui-ci.

Si vous avez du mal à contrôler votre consommation d’alcool ou éprouvez des difficultés à limiter vos habitudes nocives liées à l’alcoolisme, nous vous conseillons vivement de consulter un professionnel pour trouver un soutien adapté afin que vous puissiez reprendre le contrôle complet sur votre santé physique et mentale.

Gérer son stress au quotidien

Le stress peut avoir un impact significatif sur votre santé cardiaque. Lorsque vous êtes stressé, votre corps produit des hormones de stress telles que le cortisol et l’adrénaline qui peuvent entraîner une augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque, ce qui met un stress supplémentaire sur votre cœur.

Pour cela, vous devez trouver des moyens efficaces pour gérer votre niveau de stress au quotidien. Le yoga, la méditation ou encore les exercices respiratoires peuvent aider à réduire le niveau de tension artérielle tout en favorisant un sentiment général de calme et de relaxation.

D’autre part, certaines techniques sont aussi très utiles dans la gestion du stress, comme par exemple apprendre à s’organiser avec méthode afin d’éviter l’anxiété liée aux retards ou bien encore prendre régulièrement des pauses pendant la journée afin d’aider son esprit à se détendre entre deux tâches importantes.

N’hésitez pas non plus à parler à quelqu’un si vous éprouvez du mal-être psychologique ou souhaitez partager vos difficultés personnelles : cela pourrait sembler anodin, mais discuter de ses problèmes peut vraiment apaiser considérablement notre état mental et nous permettre ainsi d’apprécier davantage tous les aspects positifs que nous offre quotidiennement notre vie.

Si malgré toutes ces recommandations vous rencontrez toujours des niveaux élevés de stress chronique durables dans le temps, n’hésitez pas non plus à consulter un professionnel en vue d’une prise en charge adaptée grâce, par exemple, aux méthodes de thérapies cognitives et comportementales.