Tout ce que vous devez savoir sur la retraite et à quel âge vous pouvez partir

retraite

Après plusieurs années de service, il est important de prendre sa retraite. La retraite est une étape incontournable de la vie, mais elle soulève souvent de nombreuses questions et interrogations. Dans cet article, on vous donne toutes les informations pour comprendre à quel âge vous pouvez envisager de partir à la retraite, comment est calculé le montant de votre pension et quelles sont les conditions requises pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Le départ à la retraite : les âges légaux et la durée d’activité requise

Le départ à la retraite repose sur un certain nombre d’éléments, notamment votre âge et la durée de votre carrière. Ce dernier point concerne le nombre de trimestres cotisés au cours de votre vie active. Par ailleurs, l’âge légal pour partir en retraite varie selon la date de naissance de l’intéressé.

A découvrir également : Quel est le meilleur sport pour les séniors ?

Par exemple, pour les personnes nées avant 1955, l’âge légal est fixé à 60 ans. En revanche, il est de 61 à 62 ans pour les personnes dont la date de naissance se situe entre 1955 et 1957. Si vous êtes à partir de 1958, l’âge légal de départ à la retraite est 62 ans.

Cependant, il faut noter que le départ à la retraite à l’âge légal ne vous donne pas systématiquement l’accès à un taux plein, c’est-à-dire à une pension à 100 % du salaire de référence. La condition sine qua non pour bénéficier d’une retraite à taux plein est d’avoir cotisé un certain nombre de trimestres. Ce dernier dépend de votre année de naissance.

A découvrir également : Conseils pratiques pour prévenir les chutes et maintenir l'équilibre des seniors

Les trimestres cotisés et la retraite à taux plein

Comme évoqué précédemment, l’accès à une retraite à taux plein nécessite la cotisation d’un minimum de trimestres.

  • Pour les personnes nées avant 1953, il faut avoir cotisé 160 trimestres ;
  • Pour les travailleurs nés entre 1953 et 1957, il faut avoir cotisé entre 161 et 166 trimestres ;
  • Pour les salariés nés à partir de 1958, il faut avoir cotisé 167 trimestres.

En réalité, ces trimestres représentent la durée d’activité de l’individu. Leur acquisition peut se faire de différentes manières. Vous pouvez les acquérir par le travail salarié, ou encore par certaines périodes de chômage, de congé parental, de service militaire, de formation, etc.

Le montant de la pension de retraite

La pension est un aspect capital de la retraite. Pour déterminer son montant, plusieurs éléments sont pris en compte notamment :

  • Votre salaire de référence : il est calculé sur la base de vos 25 meilleures années de salaire ;
  • Le taux de la pension: il varie selon votre durée d’assurance et votre âge de départ à la retraite ;
  • Le nombre de trimestres cotisés: il détermine le taux de décote ou de surcote appliqué à votre pension.

En plus de cette pension de base, il est aussi possible de profiter d’une retraite complémentaire. Cette dernière est accordée par les régimes ARRCO et AGIRC pour les salariés du privé. Elle est en revanche versée par des régimes spécifiques pour les autres catégories de travailleurs.

Partir à la retraite avant l’âge légal

retraite

Certaines conditions peuvent vous rendre éligible pour un départ à la retraite avant l’âge légal. C’est notamment le cas si vous avez commencé à travailler tôt et cotisé suffisamment de trimestres (dispositif de la retraite anticipée pour carrière longue).

Il est également possible de partir à la retraite avant l’âge légal si vous êtes un travailleur handicapé. Cependant, cela doit se faire sous certaines conditions. En outre, vous pouvez prétendre à une retraite anticipée si vous avez exercé un métier pénible ou dangereux (dispositif des régimes spéciaux).

Toutefois, le départ à la retraite avant l’âge légal peut avoir un impact sur le montant de la pension. En effet, il peut engendrer une décote de ce dernier. Pour éviter une telle pénalité, vous devez avoir cotisé le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Retarder son départ à la retraite

Il est possible de continuer à travailler au-delà de l’âge légal de départ à la retraite. Cela vous permet de bénéficier d’une surcote sur le montant de votre pension. Celui-ci connaitra une augmentation en fonction des trimestres supplémentaires cotisés. Aussi, l’application de cette surcote est de mise si vous avez déjà atteint le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein et continuez à travailler.

En définitive, le départ à la retraite dépend de plusieurs critères, tels que votre âge légal de départ, votre durée d’activité et le nombre de trimestres cotisés. Il est donc important de bien vous informer et de vous rapprocher des organismes compétents (CNAV, régimes complémentaires, services des ressources humaines, etc.) pour connaitre vos droits et les modalités de départ à la retraite qui vous correspondent le mieux.