Tout savoir sur les enfants à Haut Potentiel Intellectuel !

Le Haut Potentiel Intellectuel (HPI) concerne les personnes disposant d’une intelligence largement supérieure aux autres individus de la même classe d’âge. On peut également appeler les personnes à Haut Potentiel Intellectuel en tant que surdouées. Il est important de détecter en avance le HPI afin de les aider à évoluer plus rapidement et plus efficacement dans leurs vies. Pour ce faire, les personnes suspectées d’avoir un HPI devront passer des tests de niveau intellectuel en fonction de leurs classes d’âge. Toutefois, il existe certaines caractéristiques qui ne trompent pas. Faisons le point sur le sujet du HPI !

Les signes d’un enfant à haut potentiel intellectuel 

En principe, il est tout à fait possible de détecter un enfant à HPI dès 3 ans à partir d’un test de QI. En effet, si les résultats son supérieur à la valeur de 125, il est fort possible à ce que votre enfant soit surdoué. Toutefois, avant de procéder à ce dernier, vous pourrez constater certains signes qui ne trompent pas. En voici, quelques caractéristiques des enfants surdoués :

A voir aussi : Douleur au bas du ventre : Quand consulter un médecin ?

  • Peut s’ennuyer rapidement : même s’il tient à une activité en particulier, il peut rapidement changer de centres d’intérêt s’il sent que rien ne lui est plus nouveau. Toutefois, cela ne veut pas dire que l’enfant n’aime pas les routines. D’ailleurs, il aura même tendance à connaitre par exemple l’heure exacte de sa douche, les livres qu’on le lit et bien d’autres encore. 
  • Peut avoir un vocabulaire riche : l’expression d’un enfant à HPI peut être similaire à celui d’un adulte. En effet, il fera toujours tout en son possible pour s’exprimer à la perfection. Un enfant surdoué aura ainsi tendance à lire, à comprendre et à parler très tôt.
  • Peut être très curieux : le plus souvent, un enfant à HPI veut toujours tout comprendre. Ainsi, il devient très curieux et peut même poser des questions incompréhensibles pour les enfants du même âge. Il n’est pas rare de le trouver parfois dans une concentration intense.
  • Peut avoir des sens plus développés : lorsque le sens moral d’un enfant vous surprend depuis son plus jeune âge, il y a de fortes chances à ce qu’il dispose d’une grande intelligence émotionnelle. Et ce dernier dispose d’un lien important avec le HPI. Par ailleurs, dans le cas où l’enfant dispose aussi d’un grand sens de l’humour, c’est parce qu’il comprend rapidement tout. 
  • Peut être très créatif et très inventif : ayant une compréhension des choses très tôt, il peut facilement trouver les moyens efficaces pour résoudre les problèmes existants. 

Après avoir localisé ces caractéristiques chez votre enfant, il est important de lui faire passer les évaluations de QI en fonction de son âge. Pour ceux moins de 6 ans, ils devront faire le test QI WPPSI-IV. De leur côté, les enfants âgés entre 6 à 17 ans passeront le test QI WISC-V. N’hésitez pas à cliquer sur en savoir plus pour s’informer sur le sujet.

Les avantages et défis liés au haut potentiel intellectuel

Bien qu’être surdoué puisse disposer de plusieurs avantages, les défis à relever sont également considérables. En effet, face à l’incompréhension de l’enfant de ses entourages du même âge, il peut parfois avoir envie de rester seul et de ne pas se socialiser. Cet isolement dans le pire des cas pourrait conduire à la dépression. Il faut donc être très vigilant face à ce problème. Par ailleurs, comme les enfants à HPI peuvent facilement s’ennuyer puisqu’ils comprennent déjà tout à l’école, le mieux est de les faire sauter de classe. Ainsi, les difficultés scolaires n’apparaitront pas de sitôt. En réussissant à surmonter ces défis, votre enfant pourra exploiter au maximum tout son potentiel. Ainsi, il sera capable d’évoluer rapidement et trouver des idées de génie comme on le dit !

A lire en complément : Comprendre le timing: Combien de temps après le décollement des membranes survient l'accouchement ?

Comment accompagner les enfants à haut potentiel intellectuel

Élever un enfant à HPI peut être difficile. Si les défis ne sont pas correctement relevés, la vie de toute la famille est mise en jeu. Afin de vous aider, nous allons retrouver quelques solutions proposées par les pédopsychiatres. Premièrement, dans le cas où vous sentez que vous en avez besoin, n’hésitez pas à demander l’aide de vos proches, même celui d’un spécialiste. Deuxièmement, si vous constatez que votre enfant s’intéresse à une chose en particulier, laissez-le explorer ce domaine sans pression. Dans le cas où il échoue, faites-lui comprendre que l’erreur est humaine et que c’est à partir de ce dernier qu’on progresse. Troisièmement, il est fortement déconseillé de le comparer aux autres enfants puisqu’il se sent déjà différent. Le mieux, c’est de toujours essayer de le stimuler intellectuellement. Finalement, il est recommandé d’inscrire votre enfant à une institution (collège ou lycée) pour les enfants à HPI.

En guise de conclusion, les enfants à HPI peuvent être détectés dès l’âge de 3 ans. En effet, différentes caractéristiques se feront remarquer. Toutefois, pour en être sûr, le mieux est de passer le test de QI adapté à l’âge de votre enfant. Pour des résultats supérieurs à 125, il est fort possible à ce que votre enfant soit surdoué. Dans ce cas, bien que ces derniers puissent être des génies, si les problèmes liés à son incompréhension (sociale et scolaire) ne sont pas correctement résolus, la famille entière peut en subir les conséquences. Ainsi, nous vous conseillons de suivre les conseils d’un pédopsychiatre si besoin.

Comment se passe le test de glucose?

Le test de glucose permet de déceler l’hypoglycémie, l’hyperglycémie ou un taux normal de glucose dans le sang. Par ailleurs, ce test est recommandé au ...