Éveils confusionnels : symptômes, causes, complications et méthodes de gestion

La parasomnie regroupe un ensemble de troubles du sommeil comme les éveils confusionnels. Il s’agit d’un trouble caractérisé par des comportements anormaux au moment du réveil. Ils sont difficiles à détecter. Cependant, ils doivent être traités rapidement pour éviter des problèmes de santé et plus de stress. Avant d’en arriver-là, découvrez les symptômes, les causes et les éventuelles complications.

Quels sont les symptômes des éveils confusionnels ?

Les éveils confusionnels sont des troubles du sommeil qui se déclenchent lors du passage du sommeil lent profond au réveil. Ils se manifestent par le réveil de la personne sans qu’elle ne soit totalement réveillée. Elle peut parler ou bouger selon le cas. Cependant, la personne concernée ne se souvient pas de ce qui se passe lorsqu’elle se réveille totalement.

A découvrir également : Complémentaire santé Mercer : couverture et avantages détaillés

Vu de l’extérieur, ce trouble du sommeil peut se remarquer par l’apparition de symptômes comme la :

  • Désorientation ;
  • Élocution lente ;
  • Pensée confuse.

Dans certains cas, les personnes atteintes de ce trouble montrent de l’agressivité et un regard fixe. L’éveil confusionnel peut durer moins de 10 minutes. Consultez cet avis pour en découvrir davantage sur ce trouble.

Lire également : Choisir vos montures selon la forme de votre visage

Quelles en sont les principales causes ?

Plusieurs facteurs sont pointés du doigt à commencer par d’autres troubles du sommeil comme le somnambulisme. Les personnes présentant ces problèmes sont plus exposées à ce type de trouble du sommeil.

Le rythme de travail peut aussi en être la cause. En effet, les personnes ayant l’habitude de travailler le matin et le soir en routine ont des difficultés à se réveiller. Cette situation peut conduire à un état d’éveils confusionnels, surtout si le patient est stressé.

Par ailleurs, le manque de sommeil cause de nombreux troubles du sommeil comme l’éveil confusionnel.

Ce trouble peut-il évoluer ?

À première vue, l’éveil confusionnel ne cause pas de problèmes puisque vous ne vous en souvenez pas. Cependant, elle peut être grave si vous vous déplacez. Le risque de chute est élevé, surtout si vous dormez à l’étage.

En outre, l’éveil confusionnel peut être irritant à la longue. Vous vous sentez fatigué après votre réveil, ce qui peut vous rendre irritable toute la journée.

Par ailleurs, des études démontrent que certaines personnes rencontrent des épisodes d’éveils confusionnels l’année d’avant l’apparition d’une maladie mentale : troubles bipolaires, dépressions et autres.

Comment se traite l’éveil confusionnel ?

Les éveils confusionnels se diagnostiquent auprès d’un spécialiste du sommeil. Lorsqu’ils sont détectés, plusieurs approches sont proposées en fonction de la cause sous-jacente. S’il s’agit d’un stress, il vous sera demandé de prendre des calmants, des anti-stress, de pratiquer du sport et des activités comme le yoga ou le pilâtes.

Le traitement de l’éveil confusionnel s’accompagne aussi souvent d’un changement au niveau du mode de vie, surtout de l’alimentation. Il s’agit souvent d’éliminer les aliments pouvant altérer la qualité du sommeil.

Comment réduire les risques de son déclenchement ?

Les éveils confusionnels peuvent être évités en réduisant le stress à chaque fois que vous en avez l’occasion. Faites du sport quotidiennement : course, jogging, musculation et autres. Accompagnez vos activités d’un régime sain et sans trop de gras. Les sucres et les boissons énergisantes sont aussi à éviter la nuit, surtout avant de vous coucher.

En ce qui concerne le sommeil, il doit être complet et le plus régulier possible. Dormez à la même heure avec une durée de 7 à 9 heures pour les adultes, entre autres.

Comment appliquer vinaigre de cidre ?

Le vinaigre de cidre est un liquide dont les utilisations ne peuvent être énumérées de façon exhaustive. Il peut être consommé comme boisson, utilisé comme ...