Décoction et infusion : quelle est la différence ?

la décoction et l’infusion 

Divers modes de préparation sont préconisés pour profiter au mieux des saveurs et bienfaits des plantes. La décoction et l’infusion sont deux méthodes distinctes utilisées en fonction des parties des plantes utilisées et de leurs fragilités. Quelle est la dissemblance entre la décoction et l’infusion ? Lisez la suite de ce guide pour avoir toutes les informations sur la décoction et l’infusion.

Différence entre la décoction et l’infusion

L’infusion est utilisée pour libérer les saveurs des plantes. En effet, l’infusion se fait en versant de l’eau bouillante ou frémissante sur les feuilles des plantes recueillies. Elle convient aux échantillons délicats des plantes qui libèrent facilement leurs composés dans l’eau. Vous pouvez boire l’infusion d’une feuille directement ou le laisser refroidir et la consommer plus tard.

A découvrir également : Quelles sont les meilleures mutuelles pour les retraités ?

La décoction par contre est utilisée pour l’extraction des bienfaits santé des parties les plus denses de la plante. Il s’agit des tiges, des racines et écorces des plantes. Cette méthode de préparation est plus longue que l’infusion, car l’extraction se fait par ébullition. La décoction consiste à plonger l’échantillon végétal dans l’eau et porter le tout à ébullition. Toutefois, pour une meilleure dissolution, vous pouvez écraser la partie de la plante utilisée.

La conservation d’une tisane : décoction ou infusion ?

Comme vous l’aurez remarqué, les solutions que vous achetez généralement en pharmacie ou pharmacopée sont obtenues par infusion. En effet, dans de bonnes conditions, un mélange d’infusion peut être conservé pendant 6 mois au minimum. Dans ce cas, il faut stocker la solution dans un réceptacle hermétique et la garder dans un lieu sec.

Lire également : Les pathologies des yeux et leur traitement.

À l’inverse, la conservation d’une décoction n’est pas très longue. Elle se fait de 12 heures à température ambiante à 24 heures au réfrigérateur. Il ne sert donc à rien d’en préparer une trop grande quantité d’un mélange de décoction. L’idéal est de préparer une décoction tous les jours et finir la consommation avant la fin de la journée.

La décoction et l’infusion : pourquoi et quand les utiliser ?

la décoction et l’infusion 

Deux méthodes différentes, mais elles servent toutes à la préparation de la tisane. C’est en fonction des parties de la plante que vous voulez utiliser qu’il faudra choisir l’une de ces méthodes. Veuillez noter que chacun de ses modes de préparation de la tisane a ses bienfaits.

La décoction

Méthode traditionnelle presque disparue aujourd’hui au profit des gélules de plantes, la décoction conserve encore ses avantages. En effet, il s’agit d’un processus de préparation longue et pénible, mais il est moins onéreux.

De plus, la décoction vous permet de profiter de tous les principes actifs des plantes utilisées. Si vous êtes un amoureux des infusions, sachez que la décoction représente un parfait remède complémentaire.

Il est recommandé d’utiliser la décoction pour les solutions de plantes composées de parties plus dures et robustes. Sans doute, les écorces, les baies, les racines, les tiges et graines de fruit sont moins solubles dans l’eau.

Il faudra donc disposer de vos parties de plantes végétales dans une marmite traditionnelle de préférence. Par la suite, vous ajoutez de l’eau et portez la marmite au feu. Vous devez laisser infuser 15 min après ébullition avant de couper le feu.

L’infusion

Cette méthode présente de nombreux bienfaits qui varient selon les propriétés des plantes. Le premier avantage, c’est la rapidité et la simplicité de la préparation de l’infusion. Cela vous permet de vous hydrater régulièrement en variant les saveurs.

Généralement, elle favorise la digestion, l’élimination des toxines de l’organisme. Elle réduit le stress, l’anxiété et améliore le sommeil. Par ailleurs, certaines infusions ont des vertus énergisantes en cas de fatigue.

L’infusion sera utilisée lorsque les principes actifs des plantes ou parties de plantes sont solubles dans l’eau. Dans ce cas, vous versez l’eau tiède ou chaude sur les échantillons préalablement lavés et mis dans un récipient de type théière.

Vous laissez ensuite infuser généralement pendant une dizaine de minutes puis filtrez le mélange à l’aide d’une passoire. Cette méthode est commode à faire et est plutôt très prisée pour cela.

Quelle durée faut-il pour avoir une bonne décoction ?

Comme souligné plus haut, il faut faire bouillir le mélange d’une décoction au moins une quinzaine de minute au feu. Toutefois, plus les plantes dont vous disposez sont dures et fibreuses, plus la durée sera rallongée. Il est néanmoins bon de vous renseigner au préalable sur les plantes que vous utilisez.